Fête des conscrits

Aventure humaine unique, puisant ses racines dans l’Histoire et la Tradition. Elle se poursuit en s’adaptant à l’évolution sociale, mêlant les conscrits de toutes générations. Cette tradition est apparue à Belleville vers 1900. Elle est célébrée chaque année le 3ème week-end de février.

L’esprit conscrit

conscritsLes conscrits forment une famille où se mêlent, la fougue de la jeunesse et ses idées nouvelles,  l’expérience des plus âgés,  la sagesse des aînés, le tout dans la solidarité et pour célébrer l’Amitié.

Entre conscrits de même classe, on se tutoie sans distinction sociale, on s’épaule en cas de difficulté, on noue une relation privilégiée.

 

Une longue tradition

Cette fête traditionnelle, au départ caladoise, est issue de la conscription militaire. Sous le Second Empire, les garçons âgés de 20 ans, étaient tirés au sort pour être, le cas échéant, enrôlés dans l’armée. Cette journée cruciale définissait la destinée de ces hommes pour plusieurs années.

Pour combattre leur angoisse, les jeunes concernés prirent l’habitude de se réunir la veille du tirage au sort pour boire, chanter, danser et oublier cette  loterie.

conscrits4Par la suite tous les âges se joignirent à la fête pour célébrer l’anniversaire de leur tirage au sort en costume et en gibus au début. Un ruban de couleur, fut ajouté, correspondant à chaque dizaine d’années (vert à 20 ans, jaune à 30 ans, orange à 40 ans, rouge à 50 ans, bleu à 60 ans, à 70 ans).

Depuis 2009, les conscrits de 80 ans possèdent un ruban de couleur prune. Ce ruban jusqu’alors tricolore et commun avec les décennies suivantes est désormais individualisé.  Symbole d’une espérance de vie qui progresse et d’une tradition qui doit sans cesse se renouveler.

Dans les années 1950, une nouvelle classe apparait : les « sous conscrits » âgés de 19 ans. Cette classe est créée pour favoriser la cohésion entre conscrits avant la célébration de leurs 20 ans.

Cette tradition doit sans cesse se renouveler et s’adapter aux évolutions de notre société pour que la fête, son esprit et ses valeurs inspirent encore pendant de longues années les habitants de notre région.

L’organisation des classes

Chaque conscrit est rattaché à une Amicale classe qui fonctionne sous forme d’association loi 1901. Les classes sont fédérées par une Interclasse qui gère de manière intergénérationnelle l’organisation de la fête tous les dix ans.

1917777_1314584863536_7645901_nChaque amicale classe conserve et entretient avec ses conscrits des liens. Elle a sa propre existence, tout au long de l’année, et vie grâce à l’organisation événements qui assurent son financement et soudent ses membres.  A l’approche de la célébration de la décennie, les relations s’intensifient. Chacun revient, alors, défiler, côte à côte, à Belleville.

Depuis quelques années, Internet a solidifié le cordon ombilical qui relie le conscrit à sa classe.

De nouveaux venus dans la région épousent cette tradition et se joignent à la fête. L’enjeu pour chaque classe est de favoriser leur intégration.

Les plus jeunes sont l’avenir et les porteurs de cette tradition. Dès 10 ans, ils commencent à gouter au plaisir de battre le pavé de la Rue de la République, avec ceux qui partagent leurs bancs d’école. Ils reviendront durant des décennies défiler ensemble en parcourant toutes les couleurs de l’arc en ciel pour harmoniser leur ruban avec le temps qui passe.

Conscrit un jour, Conscrit toujours ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s